11 Questions pour un Liebster Award

Temps approximatif de lecture : 7 minutes

Liebster-Globestoppeuse

 

C’est quoi, un Liebster Blog Award ?

Le Liebster Award est une façon de découvrir de nouveaux blogs. Quand on se fait mentionner par quelqu’un , on est invités à raconter 11 choses sur soi et à poser 11 questions à des blogueurs. J’ai été « taguée » plusieurs fois et selon ma liste de choses à faire en retard… bref, j’ai pas mal de questions à répondre… Et j’adore les questions !!!

Les étapes pour participer :

  • Insérez un lien vers le blog qui vous a nominé
  • Ecrire 11 choses sur soi
  • Répondre aux 11 questions posées par le blog qui vous a nominé
  • Inventer 11 nouvelles questions pour les blogs que vous nominerez
  • Choisir entre 5 et 11 blogs en insérant un lien vers leur blog et les informer

11 choses sur moi

  1. J’ai commencé à teindre mes cheveux il y a vingt ans. Mon entourage prédisait que j’allais trouver « MA » couleur et me calmer. Je disais : « Ma continuité, c’est le changement ». J’estime avoir teint mes cheveux au moins 120 fois depuis, soit tous les deux mois au minimum.
  2. J’ai commencé à être nomade il y a treize ans. Mon entourage prédisait que j’allais trouver « MA » ville et me calmer. Maintenant, ils me disent que c’est quand j’aurai des enfants. On verra bien ce qu’on va voir !
  3. J’ai rapidement été identifiée comme surdouée à l’école primaire, pour mon QI supérieur à 140. J’ai appris à lire seule, spontanément, entre l’âge de 3 et 4 ans. La douance m’a causé des problèmes dans la plus grande partie du cursus scolaire. J’ai détesté l’école pendant longtemps – pour moi c’était une prison.
  4. Ma santé mentale est mon talon d’Achille. J’ai un diagnostic de cyclothymie et de trouble panique avec dépersonnalisation. J’ai étudié ma météo mentale pendant une année complète à coup de tableaux Excel et de prise de notes. Mes cycles s’étendent sur 14 semaines environ. J’ai essayé plusieurs médicaments, mais n’en prend plus depuis 2007. La cyclothymie serait impliquée dans 20 % des cas de suicide.
  5. J’ai longtemps cru que j’allais faire carrière comme chanteuse rock ou artiste de cirque. J’ai d’ailleurs été contorsionniste et unicycliste dans une école spécialisée dans le cirque. J’ai abandonné ces projets en découvrant la mobilité internationale vers mes 21 ans.
  6. Je m’identifie bouddhiste, avec une forte affinité pour le courant mahayana et certaines écoles du bouddhisme tibétain. Je crois en la réincarnation.
  7. Je collectionne les timbres, tous pays confondus. J’en ai près de 10 000. C’est un cadeau qui ne trompe pas – quand on me donne des timbres, je ne suis jamais déçue !
  8. Je suis polyamoureuse, ce qui est plutôt compatible avec ma vie nomade. Je ne m’en cache pas, et je partage souvent mes questionnements relationnels avec mon entourage. Pour moi, ça ne veut pas forcément dire être en relation avec plein de personnes, mais surtout faire du hacking relationnel !
  9. Je veux à présent bâtir une carrière dans l’écriture, mais pas les textes courts, les magazines, le journalisme. Je veux écrire de longs textes qui parlent de voyage, d’idéaux, de relations, de sexe, de développement de soi et d’écologie.
  10. J’ai une excellente estime de moi. Je me trouve fantastique, belle et audacieuse. Je suis consciente de mes limites et j’accepte que parfois, je n’arrive à rien. C’est le pendant d’être extraordinaire 🙂
  11. Si le maté n’existait pas, je n’aurais sans doute jamais co-écrit la Bible du Grand Voyageur. Viva la Yerba maté !

Les blogs qui m’ont nominée et leurs questions

One Day One Travel

Nominée en janvier 2014, j’ai honte !

  1. Pourquoi blogues-tu ? Mes motivations ont beaucoup changé avec le temps. D’abord, j’ai blogué en mode « journal intime », puis j’ai fondé Globestoppeuse pour préparer la sortie de la Bible du Grand Voyageur car nous n’avions pas d’éditeur. Je souhaite maintenant surtout informer le public sur la culture du stop et inspirer les femmes à voyager de façon alternative.
  2. Quel est ta destination préférée ? La Turquie, pour sa complexité, sa richesse, sa langue, ses saveurs.
  3. Quels sont tes 5 objets ou vêtements indispensables en voyage ? Mon sac à dos, une robe couvrante et confortable, un carré de tissu versatile, mon Opinel, mon Bouddha en fonte.
  4. Quelle est ton expérience la plus effrayante en voyage ? J’hésite entre mon kidnapping et les deux autres moments où j’ai dû quitter des véhicules en stop.
  5. Quel est l’endroit le plus insolite où tu as dormi ? Un pensionnat de jeunes garçons en rénovation, dans la ville de  Razgrad en Bulgarie.
  6. Quel est ton réseau social préféré ? Je crois que c’est Twitter – il me fait découvrir de nouvelles personnes et est moins centré sur l’image, plus sur l’information.
  7. Quel est le blog voyage (hormis le tien) qui t’inspire le plus ? Je suis une grande fan de NowMadNow. Je ne la lis pas souvent, mais j’ai un peu le même rapport qu’avec la crème glacée… Y’a des moments où j’en dévore un pot entier en quelques heures !
  8. Quel est ton musicien préféré ? J’écoute un peu trop The National ces dernières années. Avant, j’étais une fan finie d’Our Lady Peace.
  9. Quelle est la personne que tu admires le plus ? Je ne suis pas à l’aise avec les superlatifs, mais je dirais Alexandra David-Néel, pour sa vie à contre-courant et son audace.
  10. Si tu devais écrire le roman de ta vie, quel en serait le titre ? L’idée fait son chemin en ce moment sous le titre « Les 1000 vies d’une nomade« …
  11. Si tu pouvais vivre à une autre époque, laquelle choisirais-tu ? De demeurer dans le présent. J’ai beaucoup trop de choses à faire maintenant pour me barrer à une autre époque !

Deux allers simples

Nominée en septembre 2014

  1. Ta vision du monde est elle différente depuis que tu voyages ? Ma vision du monde est différente depuis que je ne suis plus en état de survie, ce qui coïncide incidemment avec le début de mes grands voyages. J’ai vieilli un peu vite, maintenant je reste jeune…
  2. Quel est le lieu ou pays qui ta le plus marqué ? L’archipel où je suis née. J’ai grandi avec du sel dans les cheveux, des couleurs devant les yeux et du vent dans les veines.
  3. Hôtel pour tranquillité, ou auberge de jeunesse pour les rencontres ? Auberge de jeunesse ! Les seuls hôtels qui me plaisent sont défraîchis, miteux et racontent des histoires.
  4. Penses tu que le meilleur plan en voyage, est de ne pas avoir de plan ? Pas forcément. En fait, dans la tribu des auto-stoppeurs, je suis connue comme une control freak organisatrice qui utilise le stop pour se déplacer et non pour vivre l’essence pure de l’aventure. Honnnn. On est différents ! Le meilleur plan en voyage, c’est de se remettre en question suffisamment pour apprendre, défaire nos réflexes classistes/colonialistes/sexistes/ethnocentristes et fraterniser pour vrai avec les gens.
  5. As-tu une musique qui est toujours présente dans ton Ipod pour tes séjours ? Le doux chant des audiocours de langues Pimsleur, et puis des chansons qui donnent la pêche !
  6. Tu es plus guide ou je découvre par moi-même ? Euh… j’aime bien guider les gens… Mais j’aime bien me perdre aussi… C’était pas ça la question, eh ? 😛
  7. Si tu avais un conseil à donner à d’autres voyageurs, ça serait lequel ? Remettez-vous en question !
  8. Quel est la première chose que tu mangeras à ton retour chez toi ? Des diots pour mon chez-moi Savoyard, du haggis pour mon chez-moi écossais, des fromages dans mon chez-moi turc…
  9. Quel est ton plus mauvais souvenir ? M’être fait filer la gale par un hôte Couchsurfing…
  10. Comment vis-tu l’éloignement de tes proches au quotidien ? Comprennent-ils tous ton choix ? Mes proches sont loin depuis maintenant longtemps… La plupart des gens m’ont connue en tant que nomade. Je ne suis pas proche de ma famille biologique – et ils me traitent aussi comme une nomade que j’ai, selon eux, toujours été.
  11. Pour terminer, pourquoi voyager ? Pour devenir des passeurs culturels, prendre le temps, se confronter et apprendre la vie.

Make or Break Trip

Nominée en février 2015

  1. Qu’est ce qui te rend heureuse ? Par dessus tout, casser avec une petite cuiller la croûte de la crème brûlée…
  2. Quels sont tes regrets ? Les quelques fois où j’ai fait de la peine à des gens et que ça ne nous a rien appris de bon. Je n’en ai pas vraiment d’autres, ça ne sert à rien.
  3. De quoi es tu le plus fier(ère) ? Des fois où j’arrive à boucler un projet de A à Z – mes deux bouts de diplômes, ma Bible, mon Sun Trip. Et puis, des moments où j’arrive à demander de l’aide car je ne vais pas très bien.
  4. Quel es ton idée du couple ? Un partenariat de vie (partner in crime)  où l’amitié et la complicité laissent s’épanouir la liberté, les hésitations, les erreurs et les moments de pur bonheur. A la Alexandra et Philippe Néel…
  5. De quoi es tu le plus reconnaissant(e) ? D’avoir survévu à mes tentatives de suicide vécues à l’adolescence et au jeune âge adulte.
  6. Où te vois tu dans 10 ans ? Je pense que je laisserai tomber les cheveux roses et je reviendrai au vert. 
  7. Quelle est la chose la plus folle que tu aies faite ? Je suppose que c’est le jour où j’ai pris un avion sur un coup de tête sans en parler à personne pour aller rejoindre mon nouvel amoureux à Paris et lui faire une surprise sur le pas de sa porte. J’ai failli faire une crise cardiaque quatre fois cette journée là ! Heureusement, j’ai été surclassée et il y avait du champagne…
  8. Quel est ton âge mental ? Parfois 25, parfois 150, jamais, au grand jamais en crise de la cinquantaine…
  9. Quel est ton fantasme ? Que quelqu’un me donne 50 000 € pour que je puisse avoir la paix 5-10 ans à ne pas me demander comment je vais gérer la suite et je puisse me consacrer à ce qui est essentiel pour moi.
  10. Quels sont tes ingrédients du bonheur ? Une route, un sac à dos, la terre entière et un brin d’espoir en la mère nature pour dompter l’humanité trop arrogante.
  11. Si tu devais mourir demain, quel serait ton top 3 des choses à faire ? Passer deux heures à tenir mon amoureux dans mes bras sur le canapé, manger du bacon, aller respirer l’air salé de mes îles du Golfe du Saint-Laurent…

Mes questions

  1. Tu es quelle plante ? Pourquoi ? Fleuris-tu parfois ?
  2. Quels sont tes espoirs pour l’humanité ?
  3. Comment la mobilité te fait-elle sentir ?
  4. Quels sont tes objectifs pour les trois années à venir ?
  5. Ferais-tu stop avec moi ? Si oui, sur quel trajet ?
  6. Est-ce que tu t’imagines en famille dans l’avenir ?
  7. Peux-tu me parler d’un grand défi qui t’attend ?
  8. Qui sont tes mentors ?
  9. Qu’est-ce qui te fait sentir le plus outrée ?
  10. Quel livre me recommandes-tu ?
  11. Y’a-t-‘il un lieu où tu n’irais jamais ?

Mes nominations

  1. Astrid – Histoires de Tongs : Une auto-stoppeuse qui se rend bien plus loin que moi et avec laquelle je partage la philosophie du voyage
  2. Mawoui – Como la Espuma : Une poète, une alliée, une amie
  3. Anne Bécel : Une âme soeur avec laquelle la co-inspiration aventurière prend vie
  4. Adrien et Julien – Le tour du monde de Froggy :  Voyageurs alternatif en quête, hypernomades et chercheurs de sens
  5. Aude – Du wasabi dans le kiwi : Auto-stoppeuse au tempérament bouillant et fort sympathique. Son liebster est déjà par ici.
  6. Audrey – Roulettes et sac à dos : Aller loin en fauteuil roulant
  7. Florence – Le monde sur le pouce : Tour du monde en auto-stop et bateau-stop
  8. Baptiste – En s’melle : Un autre tour du monde en auto-stop et bateau-stop
  9. Clément – Vies de Quetzal : Voyageur alternatif, cofondateur du collectif du même nom.
  10. Jean-Pierre Brouillaud – L’illusion du handicap : Parce qu’il n’entre pas dans la catégorie du blog voyage, ni même dans la plupart des catégories. Auto-stoppeur aveugle
  11. Aurélie & Sandra – Les petites poucettes : Chaque été, elles se rendent en stop quelque part en prenant le temps et en semant de petits galets.

3 Commentaires for “11 Questions pour un Liebster Award”

Laisser un commentaire