Lectures : De l’art d’ennuyer en racontant ses voyages par Matthias Debureaux

Temps approximatif de lecture : 1

couverture de l'art d'ennuyer en racontant ses voyages

De l’art d’ennuyer en racontant ses voyages
par Matthias Debureaux

Ma note : 4 étoiles sur 4

Ce petit essai humoristique m’a fait traverser toute une palette d’émotions.

Au début, il m’ennuyait car je sentais qu’il ne faisait que râler et me pensais imperméable à ce type d’humour. Puis, il m’a frustrée tant il est exhaustif sur les clichés, les tics et même les habitudes de ceux qui, comme moi, se définissent comme voyageurs.

Puis, il m’a eu à l’usure, me faisant sourire et même rire en pensant à bien des collègues, surtout ceux qui se prennent au sérieux sans créer de contenu réellement original. Qu’à cela ne tienne, Debureaux tire dans le tas et ne fait pas de quartier. L’ouvrage ne prétend pas juger de la bonne manière de voyager ou d’en parler : tout le monde se reconnaîtra à un moment ou un autre dans ses lignes acides et caricaturales, même si vous tentez de vous en échapper. La troisième édition de ce bouquin est remise à l’heure numérique. À vous qui Snapchattez sans fin…

Je suis aussi un peu jalouse car j’avais déjà eu une idée semblable de parodie pour les différents ebook PDF à demi-vides offerts en cadeau pour qui accepte de recevoir les newsletters de certains (largement inspirée par un certain manifeste…)

Je recommande sa lecture à tous mes amis blogueurs mais aussi aux pauvres lecteurs de Globestoppeuse qui rêvent encore de lire le récit de mes aventures !

Laisser un commentaire