Auto-stop : un sport compétitif

Temps approximatif de lecture : 2 minutes
Vous pensiez que l’auto-stop, c’était se rendre gaiement d’un endroit à un autre, au hasard de la route, au bon gré de vos conducteurs ? Détrompez vous !
Pour certains auto-stoppeurs, la pratique est une véritable discipline sportive. Ne connaissez-vous pas l’auto-stop compétitif ? Asseyez-vous bien, au risque de tomber en bas de votre chaise !

Hitchhiker's_suit
Un domaine résolument russe

On associe l’auto-stop compétitif aux clubs russes et baltes d’auto-stop, notamment la Ligue d’Auto-stop de Saint-Pétersbourg (PASL, site web caduc), l’Académie des Voyages Gratuits (AVP,  Russe), la Guilde des Maitres-Stoppeurs de Saint-Pétersbourg (GMA) et ses compétitions hebdomadaires sans oublier l’École d’Auto-stop de Moscou.
Il s’agit d’être le plus efficace possible, de jour comme de nuit, en toute saison et en toutes conditions. La vitesse prime alors sur la convivialité.
De nos jours, le club leader dans la réglementation de la pratique « sportive » du stop est cependant le Club d’Auto-stop de Vilnius (VHHC, Lituanien). Son avantage, c’est qu’il fait le pont entre les clubs russes et allemands en assurant une traduction vers l’anglais de la documentation appropriée. C’est que la culture de l’auto-stop en Europe de l’Est est surtout véhiculée en Russe, dominée par les publications d’Anton Krotov, président de l’AVP…
En Europe de l’Ouest, l’auto-stop compétitif en est encore à ses débuts, bourgeonnant au travers de multiples courses de charité comme Tramprennen Viva con Agua en Allemagne ou Bummit depuis le Royaume-Uni. Un club d’auto-stop sportif a vu le jour dans les derniers mois en Allemagne, la Deutsche Trampsport Gemeinschaft (DTSG).

Une course mondiale pour 2013

En 2013 aura lieu la troisième tentative de premiers championnats du monde de l’auto-stop, la Course Trans-Globale d’Auto-stop. Si vous souhaitez y prendre part, veuillez prendre contact rapidement avec la DTSG qui se chargera des rondes éliminatoires pour l’Europe de l’Ouest dès cet été. Il n’y a pas de délégation Nord-Américaine ni Australienne pour le moment, vu l’absence de club compétitif.

2 Commentaires for “Auto-stop : un sport compétitif”

Laisser un commentaire