Le premier Lonely Planet et l’auto-stop

Temps approximatif de lecture : 1

 

 « Vous pourriez faire toute la route vers l’Europe en stop – mais vous trouverez cela difficile à certains endroits, plutôt par manque de circulation que d’hospitalité. On nous a dit que dans certaines parties de l’Asie, l’arrêt des véhicules se fait avec un mouvement vertical de la main – le pouce occidental n’y était pas reconnu. C’est faux, le pouce fonctionne partout. À certains endroits, les seuls véhicules qui vous prendront seront des camions et ils espèrent être payés, alors il se peut que prendre le bus se révèlent être tout aussi économique. »
Tony Wheeler, Across ASIA on the cheap, Lonely Planet, p.8, 1973.

Original : « You could hitch all the way to Europe – but you will find it difficult in places, more due to lack of traffic than hospitality. We were told that in parts of Asia you had to flag vehicles down with a vertical hand movement – the Western thumb up wasn’t recognized. Untrue, the thumb works everywhere. In places the only thing you will get a ride with will be trucks and they will expect payment, so it may work out just as cheap taking the bus in the first place. »

5 Commentaires for “Le premier Lonely Planet et l’auto-stop”

dit :

Quand j’ai acheté mon premier Lonely Planet, c’était l’Inde. Et je me rappelle comme si c’était hier la petite histoire à la fin du guide de Tony et Maureen Wheeler et de la naissance de Lonely Planet. C’est con, mais chaque fois que j’achète un nouveau LP, je relis toujours cette histoire que je connais, du coup, forcément par coeur.
J’ai l’impression que LP a participé à mon apprentissage du voyage. Cette histoire qui me paraissait alors incroyable m’impressionne maintenant un peu moins, mais il n’empêche !

dit :

C’est quand même eux qui ont fondé le genre « guide de voyage » alors c’est vrai que c’est mythique. Ça n’était pas forcément notre but d’être publiés aux éditions Lonely Planet en écrivant notre bouquin, mais c’est un accomplissement dont on est assez fiers 😉 On a touché le mythe et on tente d’en être à la hauteur !

dit :

Tiens je ne savais pas que le premier LP était dispo en kindle. va falloir que je me le prenne juste pour le plaisir de le lire et son aspect collector ^^

Sinon c’est toujours un plaisir de lire tes virées et tes aventures, surtout Suntrotteuse (c’est là que je t’ai vraiment découverte) ^^

dit :

Oh, merci ! J’écris mes histoires principalement sur Moi, mes souliers car ici c’est un peu plus « culture stop » de façon générale.

J’ai récupéré le facsimilé du premier Lonely Planet lors de mon passage en Espagne car Geoplaneta a décidé de le republier en imprimé – peut-être est-ce Collectors car je ne le retrouve pas en ligne… Il m’a été offert à un déjeuner promotionnel !

Merci d’être parmi mes lecteurs 😉

Laisser un commentaire