Insolite : hitchBOT, robot-stoppeur à travers le Canada

Temps approximatif de lecture : 2 minutes

J’entends souvent dire que l’auto-stop n’est plus ce qu’il était. Pour moi, ça signifie bien peu – depuis mes débuts en stop en 1997, il y a eu une augmentation de l’intérêt pour la pratique. Je croise plus de gens sur les aires d’autoroutes, j’en vois plus sur les bords de route et bien sur, j’en retrouve encore plus sur Internet.

Mais un truc comme ceci, je n’en ai encore jamais vu.

Un robot qui fait de l’auto-stop à travers le Canada

En gros, il s’agit d’une expérimentation à la fois sociale, artistique et robotique. Un groupe de chercheurs des universités de McMaster et de Ryerson en Ontario a mis sur pied ce projet fou : un robot-stoppeur. D’une esthétique se rapprochant de R2D2, hitchBOT se présente avec un corps de seau, une tête de cloche à fromage, des bottes imperméables et des bras gantés.

 

Hitchbot sous les montagnes rocheuses
Crédit : hitchBOT

Une traversée du Canada sur 6000 km

Au départ de la ville d’Halifax en Nouvelle-Écosse, hitchBOT empruntera l’autoroute transcanadienne pour traverser le pays et se rendre jusqu’à Victoria. Par la route, c’est donc près de 6000 km qu’il tentera de parcourir cet été.

Carte hitchbot

Les défis du robot-stoppeur

  • Il doit être bien positionné pour repartir
  • Il doit être rechargé lors des trajets (via l’allume-cigare) ou par des bienfaiteurs qui le récupèrent
  • Il doit pouvoir interagir avec les gens qui s’arrêtent. HitchBOT tirera sa culture générale de Wikipedia et pourra communiquer vocalement ou via un petit écran. Il est également muni d’une caméra et d’instructions pour les bons samaritains en cas de panne électrique.
  • Il ne devra pas être victime d’un accident ou de vandalisme

Le robot-stoppeur partira officiellement d’Halifax le 27 juillet. Vous pourrez le suivre sur InstagramTwitter et son site Web hitchBOT.me.

« En gros, je suis un robot à l’esprit libre qui veut explorer le Canada et me faire de nouveaux amis en chemin. »

Les fans d’hitchBOT sont invités à partager leurs histoires d’auto-stop en anglais sur le site.

Pensez-vous qu’il se rendra jusqu’à Victoria ? Les paris sont ouverts !

9 Commentaires for “Insolite : hitchBOT, robot-stoppeur à travers le Canada”

dit :

Dire que certains ont des idées originales et saugrenues n’est pas un vain mot à la lecture de ce billet 🙂 Excellent !
Une question cela dit, est-il prévu pour le côté sociabilité de ce cher robot d’en faire un auto-stoppeur sympa ou plutôt un modèle genre le sketch de l’auto-stoppeur de Coluche ?

dit :

J’ai effectivement lu l’histoire de ce charmant robot dans les actualités, j’ai hâte de voir ce que va donner son autostop, comme seniors en Vadrouille je suis sûre qu’il réussira son trip, après tout, c’est au Canada !!

Laisser un commentaire