Lectures : Auto-stop au Japon par Julien Joly

Temps approximatif de lecture : 2 minutes

Autostop-japon-julien-joly

Mon évaluation : 3 étoiles sur 5

Ce guide est historiquement l’un des rares qui existent en français sur l’auto-stop sans être un récit de voyage et c’est pourquoi il a attiré mon attention avant même sa parution. J’ai ainsi pu fraterniser avec son auteur et y découvrir une personne qui me ressemble en termes de valeurs, d’idéaux et de pratiques.

Le livre s’adresse aux voyageurs intéressés par les pratiques alternatives du voyage au Japon, notamment l’auto-stop et le camping sauvage. C’est un guide pratique par région, ce qui signifie que l’on y retrouve une foule d’informations destinées à faciliter le voyage : accès à Internet, laveries, bains publics, auberges de jeunesse, etc. Il fournit également un guide de conversation basique et un topo des lieux à ne pas manquer, tout en donnant des conseils propres à la pratique de l’auto-stop dans les régions qu’il détaille.

Le sujet du livre est inédit et la région qu’il traite regorge de particularités en ce qui a trait à la pratique de l’auto-stop. Julien Joly écrit d’un ton joyeux, direct et décomplexé. Ses conseils émergent suite à une excellente recherche, mais surtout de l’expérience et ça se sent tout au long du livre : il sait de quoi il parle ! Enfin, l’information répertoriée me me semble utile et pertinente. Cela dit, mon évaluation de ce guide est limitée : j’ai lu ce livre page par page dans mon bain, je ne m’en suis pas servie sur le terrain au Japon…

Bien que le contenu du livre me semble excellent, certains choix graphiques sont douteux pour un guide pratique : les cartes géographiques ont vraiment une sale gueule, la police est grande et les marges larges et le guide de conversation est répété deux fois, dont une à des fins graphiques uniquement, vraisemblablement inutile d’un point de vue pratique. Dans le lexique, l’une des pages ne comporte que cinq mots et leur traduction sans plus d’explications, un gâchis d’espace. Si le guide en est un que l’on souhaite emporter avec soi, il aurait pu compter la moitié moins de pages et être moitié moins lourd. Enfin, le design à la japonaise nous met certes dans l’ambiance, mais il ajoute aussi à la confusion sans être véritablement utile. Que signifient les kanji en fond d’écran ? Pourquoi avoir dispersé le guide de conversation tout au long du livre ?

En conclusion, le contenu est utile et passionnant pour les stoppeurs nippons en herbe, mais le contenant gagnerait à subir une cure amincissante. Je suis contente de voir un livre sur le stop sur le marché et, comme son auteur, je vais prier les kami pour sa réussite commerciale !

Voir toutes mes critiques sur Goodreads

3 Commentaires for “Lectures : Auto-stop au Japon par Julien Joly”

Charlotte

dit :

Merci pour cet article, ce livre est exactement ce qu’il me faut! J’espère partir en roadtrip au Japon, le livre va pouvoir nous donner des bonnes bases de recherche. A moins qu’il y en ai d’autres spécifique au voyage en voiture au Japon?

dit :

Après consultation de Julien Joly, il n’en a pas particulièrement à te suggérer. Sinon, de mon humble avis, les guies Lonely Planet sont très complets et il y en a un sur le Japon en français. Avec les Guides Ulysse, ce sont mes préférés en français, d’autant plus qu’ils sont disponibles en version numérique, ce qui allège d’autant le sac si vous voyagez déjà avec une tablette ou un ordinateur.

Laisser un commentaire