Lectures : Éloge de l’énergie vagabonde de Sylvain Tesson

Temps approximatif de lecture : 2 minutes

Tesson Éloge énergie vagabonde

Éloge de l’Energie Vagabonde par Sylvain Tesson

Mon évaluation :  4 étoiles sur 5

Encore une fois, j’ai donné la chance à Tesson de me convaincre. Ce n’est de ma faute, on m’a une fois de plus offert l’un de ses livres. Mon intérêt personnel était particulièrement aiguisé à la lecture de celui-ci puisqu’il traite d’un voyage en Asie Centrale, région qui me passionne de plus en plus.

Mélange de récit de voyage, d’essai et d’analyse géopolitique, ce livre se lit aisément en dépit d’un vocabulaire poussé. J’ai beau ne pas aimer son attitude, on ne peut que très peu critiquer son écriture à présent : elle est riche, fluide, poétique, imagée, pleine de références littéraires à plusieurs degrés. L’aventure elle-même n’est pas ennuyante non plus. Tesson se fait un devoir de suivre le brut, de l’Aral à la Méditerranée en passant par la Caspienne. Avançant sur un bitume souvent très frais, les idées en ébullition, il réfléchit à l’énergie tant vitale que pétrolière et aux alternatives qui se présentent à l’Humanité fortement consommatrice.

Le ton de ce bouquin cadre toujours avec les autres de Tesson. On pourrait lui reprocher d’être pessimiste, déshumaniste, un solitaire incompris qui se considère supérieur aux autres, un misogyne qui ne voit que trop peut de femmes alors qu’il est en route et qui n’utilise les aspects féminins du monde que pour parler de viol (de ressources) ou de putains. Ce ton est certes agaçant, et il est récurrent dans ses ouvrages. Est-ce suffisant gâcher cette expérience de lecture ? Absolument pas. Quand un ami a ses défauts, il y a des moments où l’on peut choisir de les accepter et se concentrer ses forces. Tesson nous offre des récits de voyages exceptionnels, même s’il ne fait toujours bon être dans sa tête. Ses mots nous transportent avec plus de douceur que l’oléoduc, à vitesse de jambes, et sa poésie est tendre malgré son regard amer.

Mes autres critiques sur Goodreads

2 Commentaires for “Lectures : Éloge de l’énergie vagabonde de Sylvain Tesson”

dit :

Felicitation pour tes commentaires sur les lectures.

Ton article ainsi que le dernier de Julie concernant des livres de Tesson m’ont donne envie de lire ses livres.

Sais tu si on peut les acheter (ou gratuitement) en PDF ?

Sinon ou en est tu avec ton livre ? Je sais que tu as terminer l’ecriture mais y a t’il une version papier ou pdf ? Je serai ravi de le lire et en faire la promotion sur mon blog(et t’envoyer mes critiques en prive)

dit :

Bonjour Adrien,

Je n’ai pas vu les livres de Tesson en PDF, on me les a offert ou je les ai trouvés à la bibliothèque…

Sinon, pour ce qui est de mon livre, Lonely Planet nous a annoncé la nouvelle date de sortie pour le 30 août. Ce n’est plus tellement entre nos mains, bien que je continues à le mettre à jour jusqu’à ce qu’il passe en impression.

N’hésite pas à le critiquer en public. J’assume tout à fait ce livre… ce bébé est au moins de la qualité de sa mère… J’assume toutes ses faiblesses et suis fière de toutes ses forces.

Vous le trouverez donc sous le titre « La bible du grand voyageur » chez Lonely Planet France.

Laisser un commentaire