Solidream le film : à vélo autour du monde pendant 3 ans

Temps approximatif de lecture : 2 minutes

Solidream, c’est l’histoire de trois potes d’enfance qui se sont lancés sur les routes du monde à vélo de trois ans sur 54 000 km.

Leur rêve et grand défi les a menés vers les régions arides et extrêmes, à travers la force brutale des éléments dans le Sahara, l’Antarctique, la jungle amazonienne, l’Alaska, l’Outback australien et l’Himalaya.

Brian Mathé, Morgan Monchaud et Siphay Vera sont les héros du film de l’aventure que j’ai eu beaucoup de plaisir à regarder.

Ce que j’ai particulièrement aimé de ce film, c’est qu’il met bien en valeur la lenteur du voyage à vélo. Entre les grands déplacements, les gars prennent le temps de s’imprégner de la culture locale et n’hésitent pas à s’arrêter plusieurs semaines au même endroit, à prendre des pauses qui humanisent un voyage aux caractéristiques aventurières.

À vrai dire, le côté humain est le point fort du film. On sent que notre trio est loin d’être infaillible. Ils sont persévérants, mais il y a des galères. Ils sont en forme et relativement bien équipés pour l’aventure, mais celle-ci ne vient pas sans sa contrepartie de risque, même pour les plus expérimentés. L’Homme est fragile face à la route, même au beau milieu de la beauté.C’est aussi un délice de voir des protagonistes masculins entrer dans la sphère émotionnelle avec une telle candeur avec le flashback générationnel de l’odyssée Antarctique. En faisant le pont entre les générations de rêveurs, ce film émeut et rappelle que nos actions s’inscrivent sur le fil du temps dans le tissu social, qu’ils laissent des traces durables, dans les campements comme dans les imaginations.

Fait rare et tout a fait appréciable, mon œil d’ethnologue amateur n’a pas relevé d’erreur grossière ou de simplification hâtive au niveau de la narration, ce qui me laisse supposer un excellent travail de documentation (et donc d’intégration des acquis) par l’équipe. Il y a un bon équilibre entre les images des rencontres, de paysages et la relation des difficultés du voyage, tant pour ce qui est de l’administration et des défis du voyage à plusieurs.

Le film est disponible en streaming VOD sur Vimeo pour moins de 5 €. Vous trouverez d’autres façons de vous le procurer sur la page officielle du film.

Non seulement je vous recommande chaudement ce film, mais j’ai également sollicité Solidream pour partager leur expérience via un encadré Témoignage dans la prochaine édition de la Bible du grand voyageur, à paraître à la fin du mois de juin en France et courant juillet au Québec. Merci beaucoup, Brian !

Par la même occasion, je vous invite à découvrir le second projet de l’équipe Solidream, Les oeuvres du Pamir. Dans cette aventure réalisée en 2015, ils ont testé des vélos en bambou vosgiens équipés de pneus fat dans les climats extrêmes d’Asie Centrale. Le long métrage n’est pas encore disponible, mais la version courte laisse présager une maîtrise encore plus grande des techniques cinématographiques et de la direction photo pour ce prochain film. À suivre…

Laisser un commentaire