Tour du monde en autostop – Jérémy Marie

Temps approximatif de lecture : 1

Pour ceux qui ne le connaissent pas déjà, je tiens à vous présenter mon collègue et ami Jérémy Marie du site Tour du monde en auto-stop.

Cet excellent reportage permet de se familiariser en deux minutes à son projet qui l’a mené de la France à l’Afrique du Sud, puis en bateau-stop à travers l’Atlantique, d’un bout à l’autre de l’Amérique et à travers le Pacifique pour finalement arriver en Nouvelle-Zélande où il se trouve présentement.

Jérémy Marie compte faire le tour du monde en cinq ans, un projet qui n’est pas sans rappeler celui réalisé par Ludovic Hubler entre 2003 et 2008…

Psst ! Plus d’interviews vidéos ici !

Que pensez-vous du voyage de Jérémy Marie ?

4 Commentaires for “Tour du monde en autostop – Jérémy Marie”

dit :

Il y a assez peu de recherches sur l’auto-stop à travers le monde. Certains pays ont une bonne ou mauvaise réputation quand à l’auto-stop, et il existe une carte d' »auto-stopabilité » (hitchability) qui circule dans les réseaux d’auto-stoppeurs : http://hitchwiki.org/en/Hitchability_World_Map

Une statistique récente concernant l’intention de s’arrêter a été obtenue par une association d’automobilistes au Royaume Uni. Voyez mon post : http://www.globestoppeuse.com/2011/08/auto-stop-en-baisse-de-popularite-au.html

Le chercheur Nicolas Guéguen s’intéresse aux facteurs affectant le choix de prendre en auto-stop ou non en France, notamment la taille des seins… 🙂
http://voyages.liberation.fr/actualite/cherche-auto-stoppeuse-souriante-forte-poitrine

Sinon, de ma propre expérience, les endroits n’ayant traditionnellement que peu d’infrastructures de transport en commun sont généralement les plus ouverts à la pratique. Par exemple, en France, la Bretagne et les Cévennes sont des régions dans lesquelles l’auto-stop est hyperfacile en comparaison avec la région parisienne
et les zones urbaines très densément peuplées. La peur y joue aussi pour beaucoup, de même que les médias !

Laisser un commentaire