Voyage solo au féminin : Femmes voyageuses et inspirantes

Temps approximatif de lecture : 4 minutes

photo-1429277005502-eed8e872fe52
Anna Leonowens

1831-1915

Écrivaine anglaise, éducatrice et activiste, elle est connue pour son travail au Siam entre 1862 et 1868 où elle enseignait aux femmes et enfants de Mongkut, roi du Siam. Son expérience a été romancée et immortalisée dans le bestsellers et le film Anna et le roi et dans la comédie musicale Le roi et moi.

Mary Kingsley

1862-1900

Écrivaine anglaise et exploratrice de l’époque victorienne, elle fut la première femme européenne à voyager seule en Afrique (Sierra Leone, Angola, Gabon), habitant avec les autochtones qui lui apprirent la survie dans la jungle. Ses deux livres furent des bestsellers, bien que certains journaux refusèrent d’en faire la revue, probablement parce qu’elle s’opposait à la position impérialiste britannique qui considérait les peuples africains inférieurs.

Alexandra David-Néel

1868-1969

Exploratrice et écrivaine belge francophone, elle est connue pour sa visite de Lhasa au Tibet en 1924 alors qu’il était encore interdit aux étrangers. Elle écrivit plus de 30 livres sur les religions et la philosophie orientale et ses voyages, influençant les écrivains «beat» comme Jack Kerouac, Allen Ginsberg et le philosophe Alan Watts.
http://alexandra-david-neel.com/

Isabelle Eberhardt

1877-1904

Exploratrice et écrivaine suisse d’origine russe, elle vécut et voyagea considérablement en Afrique du Nord. S’habillant en homme, elle suivait un code moral pour le moins progressiste, se convertit à l’Islam, fraternisant avec une secte secrète soufie. Elle mourut dans un glissement de terrain à l’âge de 27 ans.

Ella Maillart

1903-1997

Aventurière, écrivaine, photographe et athlète, elle passa plusieurs année de sa vie à explorer les républiques orientales de l’URSS. Elle traversa la Chine de Beijing à Srinagar (5 600 km), la majeure partie étant des régions désertiques et des passes himalayennes pentues. Elle fut aussi reporter en Afghanistan, en Iran et en Turquie, fit un périple Genève-Kaboul en voiture, passa plusieurs années dans le sud de l’Inde et retourna au Tibet à l’âge de 83 ans.

Doris “Granny D” Haddock

1910-2010

Activiste politique américaine, elle devint célèbre alors qu’elle décida de marcher le territoire de États-Unis d’un océan à l’autre à l’âge de 88 ans. Pendant près de deux ans, elle marcha plus de 5 100 km pour faire campagne pour une réforme des finances. Son histoire inspira le documentaire « Run Granny Run ».

Kinga Freespirit

1973-2006

Voyageuse vagabonde d’origine polonaise dont le premier voyage en solitaire la mena vers l’Inde et le Népal par la voie terrestre. Peu après la rencontre avec son partenaire Chopin, ils reprirent la route ensemble, faisant de l’auto-stop autour du monde pendant 5 ans. Elle mourut au Ghana d’une crise de malaria cérébrale.

Kat “Katwise” O’Sullivan

1976-

Vagabonde excentrique et designer de mode, son aventure débuta lorsqu’elle vit le nom « Zanzibar » sur une carte et décida de s’y rendre. En 1996, elle acheta un vieux bus pourri pour 500$, le peignit de six mille couleurs et le conduisit à travers le pays jusqu’à ce qu’il fut volé par un cirque (et ensuite rendu). Elle fit de l’auto-stop partout dans le monde, travailla pour Mère Teresa en Inde et se retrouva coincée dans la révolution indonésienne alors qu’elle faisait du bateau-stop en direction de Bornéo…

Rallye Aïcha des Gazelles du Maroc

1989-

Prenant place dans le désert sud-marocain, ce rallye de 2 500 km est réservé aux femmes. Sur les lits asséchés d’anciennes rivières, les plaines rocailleuses et les dunes sablonneuses du Sahara Occidental, les équipes s’avancent n’ayant droit qu’à une boussole et une carte à l’échelle 1:100,000 pour s’y retrouver entre les postes de contrôle. L’usage du GPS, des jumelles et du téléphone mobile est interdit.

Leila Ghandi

1980-

Reporter et photographe marocaine, elle a vécu en France, au Chili et en Chine et voyagea seule à travers la planète. Ses photos furent exposées en France et au Maroc surtout. Ses lettres de Chine, bulletins envoyés à sa famille et ses amis alors qu’elle y résidait, furent publiées sans être remaniés, une prouesse pour une si jeune écrivaine. Depuis 2011, elle anime « Voyage avec Leila Ghandi » à la télévision

Les biographies sont inspirées et adaptées de Wikipédia et complétées par des recherches personnelles.

Sites Webs suggérés :
http://www.journeywoman.com – Portail web de voyage au féminin (anglais)
http://www.hermail.net – Service d’entraide par courriel pour voyageuses (anglais)
http://www.womenwelcomewomen.org.uk – Women Welcome Women World Wide – Réseau d’entraide et d’hébergement pour voyageuses (anglais)
Lectures suggérées :
Gagnon, Marie-Julie &  Ariane Arpin-Delorme, Le Voyage pour les filles qui ont peur de tout. Michel Lafon, 2015.
Reverzy, Catherine. Femmes d’aventure. : Du rêve à la réalisation de soi. Odile Jacob, 2002.
SWAN, Sheila. Safety And Security For Women Who Travel. Travelers’ Tales; 2004. (anglais)
Whitman, Beth. Wanderlust and Lipstick: The Essential Guide for Women Traveling Solo. Dispatch Travels, 2009. (anglais)
Golden Gelman, Rita. Tales of a Female Nomad: Living at Large in the World. Three Rivers Press, 2002. (anglais)
Elizondo Griest, Stephanie. The Best Women’s Travel Writing 2010: True Stories from Around the World. Travelers’ Tales, 2010. (anglais)
 
Conlon, Fatih, Ingrid Emerick and Christina Henry de Tessan, Go Your Own Way: Women Travel the World Solo. Seal Press, 2007. (anglais)
 
Alpine, Lisa and others, Wild Writing Women: Stories of World Travel. Globe Pequot Press, 2002. (anglais)
Zepatos, Thalia. A Journey of One’s Own: Uncommon Advice for the Independent Woman Traveler. The Eight Mountain Press, 2003. (anglais)

9 Commentaires for “Voyage solo au féminin : Femmes voyageuses et inspirantes”

laetitia

dit :

Gertrude Bell devait vous plaire; Aristocrate anglaise,aventuriere,archeologue,femme de lettre, elle fut alpiniste avant d’organiser des expéditions entre 1900 et 1915 au moyen orient et en Irak.Elle traita avec les chefs bédouins de Mésopotamie.Grande amoureuse c’est un beau portrait de femme

Laisser un commentaire