À pied au Zanskar : aventure au féminin

Temps approximatif de lecture : 1

Anne Bécel Gange

J’ai eu la chance hier de revoir ma collègue aventurière Anne Bécel (rencontrée via Twitter) lors d’une expo-conférence au Café Rico à Montréal. Ses aventures sont à couper le souffle !

zanskar-anne-becel

Ce que j’adore avec Anne, c’est qu’on s’inspire mutuellement. Moi, mon dada, c’est l’auto-stop, un risque plutôt humain dont le coeur est la rencontre avec les gens. Anne Bécel ne voyage pas vraiment comme moi, mais les gens et la lenteur font partie de ses passions. Et hier, elle m’a beaucoup appris.

Elle m’a appris que le Zanskar est une région au nord de l’Inde qui a beaucoup de similarités avec le Tibet, mais sans la lourdeur qu’imposent les persécutions de la Chine. Elle m’a appris que l’hiver on pouvait remonter le fleuve Zanskar sur ses eaux glacées, comme le fond les gens de la vallée, en espérant que les bivouacs ne les emporte pas sous leur vent glacial dans le gouffre de l’hypothermie. Elle nous a raconté son séjour parmi les nonnes bouddhistes puis chez les villageois, un séjour lent, un mois à la fois. Et son voyage à pied, pas à pas, dans les rigueurs de l’hivers et aux confins des climats, il m’inspire…

J’ai moi même des plans de voyage en des lieux enneigés prévus pour cet hiver. Maintenant, après avoir vu ce qu’elle a fait, je ne peux plus reculer.

Notez qu’Anne a aussi effectué une marche à pied à travers le Panama, une traversée du Lesotho à pied et à cheval, une année parmi les nomades des mers en Asie du Sud-Est et en Océanie… Elle travaille pour les guides de voyages Ulysse ainsi que pour l’émission Partir autrement… Bref, je suis fan !

Laisser un commentaire